Scala functional programming VS imperative programming

Une des choses que je suis entrain d’apprécier en essayant de coder en Scala c’est la souplesse et la force de son paradigme fonctionnel, à travers cet article je vais essayer de partager avec vous ce que je découvre via quelques exemples.

Un programmeur java a pour habitude d’écrire le morceau de code suivant pour parcourir un tableau

Le même problème peut être résolu différemment ainsi:

L’exemple ci-dessus montre l’intérêt de la programmation fonctionnelle qui est :

  • un code plus court
  • un style de programmation plus clair
  • une faible probabilité d’avoir des erreurs

Un puriste de la programmation fonctionnelle vous dira que le code que je viens de vous présenter n’est pas 100% fonctionnel en raison de l’appel à la fonction println et de sa side effects, je dirai qu’il est plus fonctionnel que la première version et c’est ce que scala vous encourage de faire, d’écrire un code plus fonctionnelle que d’habitude.

La force de Scala c’est son paradigme fonctionnel qui permet de résoudre des problèmes différemment en adoptant le style fonctionnel mais aussi en gardant le paradigme impératif pour les moins habitués.

 

lsroudi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *